Les perce-neiges du canal de Fontainebleau

Comment photographier un parterre de perce-neiges au canal de Fontainebleau ?

Ce samedi 6 février 2021, après un petit footing matinal, j’ai remarqué  les beaux parterres de perce-neiges au canal de Fontainebleau. C'est un sujet aussi éphémère que merveilleux et je l'ai souvent pris en photo. J'aimerai vous partager quelques pistes pour capter la magie de ce moment.

 

1/ Être en quête de l'image juste

Il n'y a pas de secret : pour faire de belles images, il faut le vouloir et y mettre le temps, et faire des erreurs c'est aussi un moment où on apprend. Je vous montre quelques exemples d'erreurs pour cette session "perce-neiges" :

dans un premier temps, j'ai voulu mettre des éléments de contexte en arrière plan ; ici, j'ai souhaité mettre le château en arrière plan, mais les perce-neige sont "perdus" dans l'image, et on ne voit pas bien le château...

Ensuite, j'ai voulu mettre l'allée du canal en valeur. Mais, là encore les perce-neiges se retrouvaient esseulés/écrasés dans l'image...

De ces erreurs, il semble que pour photographier un parterre de perce-neiges, il vaut mieux faire simple : épurer plutôt qu'essayer d'associer trop d'éléments dans une photographie.

2/ Règle d'or : se rapprocher de son sujet (mais pas trop) : 

Arrivé sur le parterre de perce-neiges, la première photo réalisée est celle-ci :

D'accord c'est joli, mais cette "masse" de perce-neiges forme une sorte de bloc. On voit tout mais on ne voit rien bien. En se rapprochant d'une plante en particulier, une de mes 7 règles d'or (cliquer ici pour toutes les connaître),  voyons ce qu'il se passe :

C'est quand même beaucoup mieux, mais on ne sait pas encore trop où poser le regard. Il n'y a pas de sujet qui se dégage. La feuille à gauche attire le regard alors que ce n'est pas le sujet du tout de ma photo. En se rapprochant encore, et en se mettant au ras du sol, j'ai obtenu cette photo qui me semblait bien :

On voit 2 beaux perce-neiges en sujet (avec les gouttelettes de pluie en prime !) et le parterre en arrière-plan flou.  Je n'ai pas fait le choix de me rapprocher plus parce que cela aurait flouté davantage l'arrière plan (et je voulais des perce-neiges dans leur contexte)

3/ Point technique : la mise au point en mode macro

La difficulté dans ce type d'image est d'indiquer à son appareil photo que le sujet est proche. Ici le sujet est à moins de 20cm, et pour votre appareil photo, il n'est pas évident de faire la mise au point aussi proche. Mon smartphone a cherché constamment faire la mise au point à plus de 30 ou 50 cm. J'ai eu un niveau de "déchets" conséquent :

Aussi, il vaut mieux activer le mode "macro" pour dire à son appareil : "Cher appareil, ne cherche pas à faire la mise au point à plus d'1 mètre ; fais la mise au point sur un sujet très proche". Sur mon smartphone (un Samsung galaxy A5), je n'ai pas de mode macro, j'ai donc acheté une application de photographie android  "camera manual FX (4€)"  qui m'a permis de faire la mise au point proche. Sans cette application, pas de photo...

Conclusion

Avec un smartphone en poche, un beau sujet, quelques astuces et la bonne application, on peut réaliser une photo-souvenir avec un peu de magie :).

 

Vous avez aimé cet article et vous souhaitez en savoir plus sur mes 7 règles d'or pour améliorer ses photos ?
En téléchargement gratuit, ces règles d'or vous permettront de progresser en photo, et c'est valable pour tous les types d'appareils photos (même les smartphones)

En vous inscrivant, pour recevoir mes 7 règles d'or, vous recevrez également des informations sur mes actualités photographiques. Votre adresse mail ne sera pas revendue ou transférée. Vous pouvez vous désabonner quand vous le voudrez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *