Portraits Les fleurs tragiques

Des fleurs pour parler des passions, de la vie, du destin...

"19 roses pour l'espoir"

Cindy est professeur des écoles et photographe, tout comme moi. Nous nous sommes rencontrés lors d’un récent café entre photographes amateur­s. Sensible aux images qui témoignent de la vie, je l’ai invitée à poser. Elle m’a offert son portrait. Celui d'une femme atteinte par le cancer du sein.

Ces photographies invitent les femmes à un dépistage précoce.


19 est le jour de la première opération de Cindy. 
19 roses pour l’espoir.
19 roses pour la vie qui bat en elle, en toi.
19 roses pour se souvenir qu'aucun de nous n'est immortel.
19 roses, une seule vie.

Texte réalisé avec la précieuse aide d'Orianne Papin.

"21 roses pour se souvenir"


Dans un profond sommeil sans rêve,
21 roses pour un ami, un amant,
21 roses pour se souvenir,
21 roses fanent avec mon innocence.

"Un éclair dans une immense nuit"

Une femme sur huit est touchée par le cancer du sein. Solène dévisage avec stupeur et tendresse cette funèbre statistique.

Comme absente, elle songe à ces destins maintes fois victorieux et à ces luttes injustement tragiques. 

Un doute s’immisce en elle, l’effraie, l’offense et la blesse : « Mon corps, triomphera-t-il toujours ? Ma beauté, est-elle seulement un éclair dans une immense nuit ? »

La série « Les fleurs tragiques » est un ensemble de photographies studio. Celles-ci représentent des femmes portant un regard empli de gravité sur des fleurs ; elles dévisagent ces offrandes florales du destin avec questionnement, émotion, analyse, et, enfin, résignation. Elles y trouvent des réponses simples, froides, évidentes, et cruelles : « Non, nous ne sommes pas éternelles, nos corps s’altèreront, et, pire encore, celui de nos proches aussi ». Cette contemplation de la condition humaine, à laquelle invite le photographe, ne vise pas à l’inertie pathétique de chacun, mais, au contraire, à cueillir le jour dans une célébration tragique.

Si vous pensez que vous pouvez faire partie de cette série, en posant, n'hésitez pas à me contacter.